Les hexagrammes

 

Le terme "hexagramme" nous vient des traductions du XIXeme siècle (du Grec : hexa six, gramme lettre, écriture). En chinois on parle de "Gua", c'est à dire de "figure" sans qu'il soit précisé s'il s'agit d'hexagramme ou de trigramme. Les traits (Yao) d'un hexagramme peuvent être brisés (--) ou pleins (__). Ils représentent respectivement le souple et le ferme, l'obscurité et la lumière, le faible et le fort, le Yin et le Yang. Chaque hexagramme a une répartition de traits Yin et Yang qui lui est propre et qui symbolise l'ensemble dynamique d'une situation. Un hexagramme peut aussi être lu comme la superposition de deux trigrammes.

hexagrammes kien khouen tchouen mong su song shi pi siao li tai p_i tong tae khien yu souei kou lin kouan she pi2 po fou wou ta yi tae- kuo khan li hsien hong thouen tae tsin ming kia khouei tschien kiae souen yi kouae keou souei cheng kouen tsing ko ting tshen ken tsien kouei-mei fong lou soun tui hoan tsie tshong siao-kuo wei ki

 

1. K'ien : le créateur
2. Khouen : le réceptif, celui qui reçoit
3. Tchouen : le commencement difficile
4. Mong : le chaos juvénile
5. Su : la nutrition, l'attente, la résistance
6. Song : le conflit
7. Shi : l'armée
8. Pi : la concorde, la solidarité
9. Siao T'shou : le pouvoir d'attraction du petit
10. : choisir son chemin
11. T'ai : la paix, la prospérité
12. P'i : la stagnation, la décadence
13. Thông Jên : Union et rassemblement avec autrui
14. Tae Yeou : La grande puissance
15. Khien : la modestie
16. Yu : la liaison enthousiaste
17. Souei : suivre en se soumettant
18. Kou : réflexion et soucis
19. Lin : l'approche de ce qui est fort
20. Kouan : la vue au loin
21. She Ho : détruire l'obstacle
22. Pi : la forme, la classification
23. : la destruction, l'éclatement
24. Fou : le changement, le tournant
25. Wou Wang : la voie rationnelle
26. Tac T'sou : le pouvoir d'attraction de la grandeur
27. Yi : la nourriture, la mastication, l'alimentation
28. Tae Kuo (ou Ta Kouo) : le grand dépassement
29. K'an : le danger
30. Li : La clarté, le fait de s'attacher
31. Hsien : l'union
32. Hêng : la constance
33. Thouen : le retrait à l'écart
34. Tae Tshâng : la grande force
35. Tsin : l'avancement
36. Ming Yi : la diminution de la lumière
37. Kia Jên : le cercle familial
38. Khouei : l'affrontement
39. Kiên : l'empêchement
40. Kiaê : la délivrance
41. Souên : la décroissance
42. Yi:la croissance
43. Kouaê : la décision énergique
44. Keoû : la rencontre
45. T'souei : le regroupement
46. Cheng : L'ascension
47. Kouen : l'abattement
48. Tsing :le puits
49. : la mutation
50. Ting : la marmite, le vase aux sacrifices
51. Tshen : l'ébranlement
52. Kên : la montagne, l'arrêt
53. Tsien : la progression petit à petit
54. Kouei Mei : la jeune mariée
55. Fong:la grandeur
56. Loû : l'errance
57. Soun : la douceur, le vent
58. Tui : la satisfaction, la sérénité
59. Hoân : la dispersion
60. Tsiê : les limites
61.Tshoung Fou: la confiance du germe et du milieu ou la paix intérieure
62. Siaô Kuô : l'excès dans ce qui est petit
63. Kî Tsî : l'ordre qui s'établit
64. Vi Tsî : la continuité dans la transformation